Nous voulons des coquelicots – Stop pesticides

Nous voulons des coquelicots – Stop pesticides

AGISSONS ensemble pour l’interdiction de tous les pesticides de synthèse

CORREZE environnement soutient ou prépare des actions pour le vendredi 7 décembre à 18H30 devant vos mairies. Si vous êtes intéressés ou faites vous-même une action en Corrèze, faites vous connaitre …
Contact tél au 0613882731 ou mail:coquelicotscorreze@gmail.com

Rv le 7 decembre à 18H30 à Argentat , Tulle , Brive, Egletons, Meymac, aubazine et St Augustin.

VENEZ avec vos coquelicots ou faites en sur place.

Dores et déjà sont prévues le 7 decembre des rassemblements devant les mairies à Argentat , Tulle , Brive, Egletons, Meymac.
D’autres rassemblements sont en cours d’organisation à   Aubazine (rv autour de la fontaine sur la place) et Saint Augustin (Rv place de l’église) par exemple.

Vous souhaitez participer  ou  avez besoin de soutien

Appelez nous, voyons ensemble comment faire connaitre cet Appel pour l’interdiction de tous les pesticides de synthèse. Signer l’appel est le début d’un long chemin au cours duquel nous montrerons ce que peut une société restée vivante, trop longtemps entravée, et empoisonnée.
L’objectif de l’appel national est de COMPTER 100 SIGNATURES PAR SIGNATAIRE  pour arriver, pourquoi pas,  à 6 MILLIONS.

Pour signer et avoir plus d’infos : https://nousvoulonsdescoquelicots.org/a-vous-tous-amoureux-des-coquelicots

Événement organisé en Corrèze par des citoyens et des associations.
Vous voulez participez ? Vous voulez proposer une action ? contactez pour un appui logistique, si vous le souhaitez, CORREZE environnement 0613882731 ou coquelicotscorreze@gmail.com


Carte nationale des rassemblements sur le site 
https://nousvoulonsdescoquelicots.org/

 Nous voulons des coquelicots
Appel des 100 pour l’interdiction de tous les pesticides*

Les pesticides sont des poisons qui détruisent tout ce qui est vivant. Ils sont dans l’eau de pluie, dans la rosée du matin, dans le nectar des fleurs et l’estomac des abeilles, dans le cordon ombilical des nouveau-nés, dans le nid des oiseaux, dans le lait des mères, dans les pommes et les cerises. Les pesticides sont une tragédie pour la santé. Ils provoquent des cancers, des maladies de Parkinson, des troubles psychomoteurs chez les enfants, des infertilités, des malformations à la naissance. L’exposition aux pesticides est sous-estimée par un système devenu fou, qui a choisi la fuite en avant. Quand un pesticide est interdit, dix autres prennent sa place. Il y en a des milliers.

Nous ne reconnaissons plus notre pays. La nature y est défigurée. Le tiers des oiseaux ont disparu en quinze ans; la moitié des papillons en vingt ans; les abeilles et les pollinisateurs meurent par milliards; les grenouilles et les sauterelles semblent comme évanouies ; les fleurs sauvages deviennent rares. Ce monde qui s’efface est le nôtre et chaque couleur qui succombe, chaque lumière qui s’éteint est une douleur définitive. Rendez-nous nos coquelicots ! Rendez-nous la beauté du monde !
Non, nous ne voulons plus. À aucun prix. Nous exigeons protection.

Nous exigeons de nos gouvernants l’interdiction de tous les pesticides* en France. Assez de discours, des actes.

Signature de l’APPEL en suivant le lien ci après : https://nousvoulonsdescoquelicots.org/

*de synthèse

 

2 réactions au sujet de « Nous voulons des coquelicots – Stop pesticides »

  1. Bonjour
    J aimerais savoir comment rejoindre votre association pour pouvoir m impliquer dans la lutte pour l environnement.
    Je vous remercie
    J habite Terrasson

    1. Bonjour
      le prochain rendez vous des coquelicots aura lieu à Brive le vendredi 2 nov devant la permanence de Madame la députée au 2bis av Roosevelt à 18H15. Venez nous rejoindre si vous le souhaitez.
      D’autre part, nous serons à Ayen ce vendredi soir à 20H pour une intervention au sujet des arbres (voir le détail dans le calendrier) et au jardin de la Passerelle (près de la gare de Brive, imp de la passerelle) ce samedi de 10H à 15H, réunion mensuelle, repas partagé tiré du sac et petites travaux dans le jardin.
      Bien cordialement, Cathy Mazerm

Les commentaires sont clos.

Les commentaires sont clos.